Bolero

Le bolero est une danse de bal et de théâtre à trois temps, apparue en Espagne au XVIIIème siècle. En 1780, le maître à danser de Charles III, Sebastián Lorenzo Cerezo, le codifie et lui donne ses lettres de noblesse à la scène, participant ainsi à la naissance de la danse académique espagnole, l’Escuela Bolera.

Il est dansé soit par un soliste ou un couple, dans un tempo lent et modéré. Le chant est accompagné par des castagnettes et des guitares avec des paroles de cinq à sept syllabes pour chacune des quatre lignes par verset et a habituellement un triolet sur le deuxième temps de chaque mesure.

Le bolero cubain apparaît à la fin du XIXème siècle siècle, dans la province d’Oriente, comme variante binaire et syncopée du bolero espagnol, marqué par la clave. Avec «Tristeza» composée en 1883 par José Sanchez, il est adopté ensuite par les Mexicains, puis par toute l’Amérique latine. Influencé par la musique de variété américaine, le bolero cubain se transforme progressivement avec des pas proches du son ou du danzón.

Le bolero, de par son caractère lent et souvent romantique, est l’occasion pour les compositeurs d’exercer leurs talents harmoniques. Ainsi, les suites harmoniques des boleros sont souvent plus complexes que dans d’autres styles de musique cubaine.

Librement traduit et adapté depuis https://en.wikipedia.org/wiki/Bolero

2017-08-27T10:45:32+00:00 Styles|